Présentation de mes nouvelles toiles de 1987

 
J’ai voulu ouvrir un champ visuel
dans l’espace solaire
tel un chemin de la lumière
jouant sur les rivages d’aujourd’hui.

Éprises de l’ampleur vive et claire des mouvements
les couleurs éclatantes de joie bougent…

Le rythme s’enroule aux formes
sur un nouvel espace.
Cet instant d’énergie et de fraîcheur
comme d’un souffle de la mer…
est marquant et,
dans la structure vibrante de l’ensemble,
de joyeuses couleurs en aplats
ont des ailes pour l’envol !

La surface mouvante a
l’équilibre sensible et fragile :
émotionnel… et de silence.

L’œil découvre ces explorations
dans la couleur même,
par laquelle tout est orchestré.

Ces lieux sont mes architectures…
au-delà du temps aux surfaces d’infini
où s’organise la durée du soleil !

Jean-Paul Jérôme
27 mars 1987